Koh Phi Phi

Apres un bain de foule dans Bangkok, la capitale, on se rend en avion à Krabi pour prendre le ferry et rejoindre Koh Phi Phi. Les prix étaient intéressants avec la compagnie Thaï Lion, on a pris l’avion pour environ $50 soit 40€. Le voyage a duré 1h30.

On a pas eu le temps de visiter Krabi mais vous avez des endroits sympas à visiter, très typiques avec des cascades. On a directement pris le ferry pour rejoindre les îles. La traversée à dure 1h30 et nous a coûté 1790 baths ($67 – 46€) sur le site phuketferry.com. On a d’ailleurs tout booke sur ce site qui etait le moins cher et comprenait à chaque fois un pick up à lhotel et c’est très pratique.

Arrivées à Koh Phi Phi, le sentiment est partagé. La première impression est : wahoo c’est paradisiaque. Et ca l’est vraiment. L’eau est turquoise, les bateaux au bord des plages donnent un réel charme thaïlandais. En revanche le nombre de touristes et toute l’activité créée autour nous a fait déchanter 😕

Koh Phi Phi Thailande

On met un pied sur le port et on nous demande de payer 20 baths par personne pour financer le nettoyage de l’île. On verra par la suite qu’à chaque île, ils nous demanderont de l’argent pour cela.

On traverse l’île pour se rendre à l’hotel. Des petits magasins partout, des européens travaillant dans des magasins de plongée, bars ou restaurants nous accostent à chaque mètre. C’est pas forcément ce qu’on était venu chercher ici. On arrive à l’hotel, le harmony house. La chambre est plutôt propre, donnant sur un balcon. Pour le prix c’est correct. On avait oublié ce que les commentaires sur leur restaurant disaient et on s’est dirigé vers celui ci qui etait franchement inmangeable. On se rendra compte par la suite que la plupart des restaurants sur l’île ne sont vraiment pas bons, européens Et de mauvaise qualité, souvent chers. Les cartes sont mêmes parfois en français et allemand !

Les deux endroits que je recommande très fortement et qui sont de loin (très loin même!) sont : Mango Garden où vous pourrez déguster des délicieuses gaufres et Grand PP Arcade.
Dans les boutiques, les prix sont également plus élevés qu’à Bangkok.

À notre grand étonnement, aucun baigneur sur les deux rives de l’île.

On décide de ne pas perdre de temps et de directement booker un tout en bateau pour le lendemain pour faire le tour des îles. Même principe que sur les îles Gili à Bali, on nous propose des bateaux avec 30 personnes à bord. On choisit un bateau juste pour nous, quite a payer plus.

Les bateaux (long tail boat) coûtent environ 3000 baths pour deux ($110 ou 80€). On négocie a 2700 baths et on donne notre propre horaire de départ, le plus tôt possible pour éviter la rafale de touristes.

Le tour des îles Phi Phi en bateau 

Deuxième jour, 7h30 du matin, direction les îles Phi Phi. Je vous conseille de partir vraiment tôt, avant le départ des autres bateaux c’est à dire à 9h. 7h30 etait bien mais 7h aurait été mieux. Si vous n’êtes pas du matin, levez vous et au premier arrêt du tour, vous comprendrez pourquoi vous vous êtes leves si tôt !

On arrive donc à notre premier arrêt, Pi Leh bay. Et alors la 😱 on est vraiment au paradis.

img_9924 img_9926  img_9998

Se retrouver seule et plonger dans cette eau transparente de ce cadre paradisiaque nous a suffit à tomber amoureuses de la Thailande ! Un moment magique partagé, on aurait aimé rester une journée entière. C’est l’endroit qu’on a préféré alors pour le vivre loin des touristes, levez vous tôt !

Puis on s’est arrêtées un peu plus loin pour nager au milieu de milliers de poissons.

On reprend la mer, direction la fameuse plage de Maya beach. Le bateau nous arrête devant un filet et le guide nous dit qu’il faut plonger rejoindre le filet pour l’escalader et rejoindre la plage (?!). On etait pas tellement rassurees en votant le courant et les vagues. Le filet ressemblait au filet de Fort Boyard. J’étais venue passer des vacances tranquilles au bord de la mer moi, pas escalader des filets ! On a pas trop le choix. Kim demande un gilet de sauvetage, pas moi, belle erreur. On tenté de rejoindre le filet, les vagues nous propulsent directement dessus et c’est assez dangereux. Nous nous en sortons pas très bien (comme le couple ayant essayé avant nous), le guide nous vient en aide. On angoisse un peu pour le retour. On arrive sur l’île et on doit payer pour le parc national, 400baths. Gardez le ticket, il vous servira pour bamboo island. D’ailleurs hyper pratique de devoir nager jusque l’île avec de l’argent sur vous et des tickets !

img_9941

Publicités